3ème rencontre d’affaires du programme PACEIM à Alger

0000-couv-confiance-en-soi
La 3e rencontre d’affaires et de partenariat du Programme d’Aide à la Création d’Entreprises Innovantes en Méditérannée (PACEIM) s’est tenue le 31 Mars 2015 à l’université de Bab Ezzouar. Cette rencontre à vu la signature de quatre contrats d’accompagnement entre l’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et du Développement Technologique (ANVREDET) et les quatre chercheurs algériens porteurs de projets lauréats du concours PACEIM. Trois autres le seront signés prochainement. Ces quatre projets se situent dans l’industrie, la télémédecine, l’agriculture et l’industrie pharmaceutique.

Cette troisième rencontre a permis d’expliquer les mécanismes de sélection des projets, le coaching, leur suivi durant la phase d’incubation et les avantages prévus par la législation jusqu’au démarrage du projet.

Le programme PACEIM est un instrument de coopération bilatérale entre la France et quatre pays de la Méditerranée qui sont l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Liban. Il est destiné aux diasporas scientifiques et techniques ayant suivi une formation supérieure en France (étudiants en master, doctorants, post-doctorants, chercheurs, ingénieurs ou techniciens résidant en France et ressortissants des quatre pays du sud de la Méditerranées sus-cités) et qui souhaitent valoriser leur savoir-faire, leur parcours scientifique et leurs résultats de recherche par la création d’une entreprise à vocation technologiques dans leur pays d’origine.

Le porteur de projet sélectionné dans le cadre du PACEIM, bénéficie de co-financement pouvant aller jusqu’à 35.000 euros par projet et de co-incubation sur une période de 15 à 18 mois, durant laquelle il bénéficie d’un accompagnement personnalisé qui couvre la formalisation de l’idée du projet (business plan), sa maturation, la validation technique, économique et juridique jusqu’à la levée des fonds nécessaires au lancement de l’activité.

L’Algérie, qui est à la troisième phase du programme PACEIM (débuté en 2012), finance actuellement à hauteur de 50% les projets qui ont été sélectionnés alors que lors des deux premières années, cette quote-part n’était que de 28%. L’ANVREDET accompagne actuellement dans le cadre de ce programme PACEIM, 20 projets. Ces projets touchent aux domaines des nouvelles technologies, des TIC, de l’agro-industrie, de l’eau, et la plupart d’entre eux sont au stade de la création et certains ont même eu leur registre du commerce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s